Tout ce qu’il faut savoir sur le tuning moto

Comme le tuning auto, la customisation des deux roues motorisées a le vent en poupe depuis ces dernières années, ailleurs comme en France. Si vous envisagez de tuner votre moto, les conseils suivants vous seront d’une grande aide. Suivez le guide.

En quoi consiste le tuning moto ?

Le tuning moto n’est autre que la transformation de celle-ci dans le but d’améliorer ses performances mécaniques ou simplement son esthétique. Dans tous les cas, quelques modifications sont toujours au rendez-vous lorsqu’on procède à une customisation. En effet, l’idée est de se démarquer des autres motos qui circulent déjà en ville.
D’une manière générale, le tuning moto se caractérise par le changement ou l’installation d’accessoires comme les pièces de carrosserie et mécaniques, les freins, les pneus ou encore le pot d’échappement. Si vous ne vous connaissez pas en bricolage, encore moins en mécanique, vous pourrez toujours faire appel à un spécialiste pour effectuer la customisation de votre moto à votre place.

Les modifications possibles en tuning moto

Contrairement aux idées reçues, le tuning moto est soumis à une règlementation stricte, notamment en matière de sécurité. Autrement dit, vous ne pouvez pas tout modifier sur votre moto. Il y a toutefois quelques accessoires qu’il est possible d’améliorer. La loi n’interdit pas par exemple la modification des peintures de votre moto. Vous pouvez installer des autocollants et d’autres décorations pour changer de look. D’autres éléments comme les clignotants, les rétroviseurs ou encore la bavette peuvent être également remplacés.
Vous trouverez facilement des pièces détachées dédiées sur Internet ou dans des magasins spécialisés en tuning moto. Pour le reste, soyez sur vos gardes, car une simple installation d’un accessoire peut vous coûter cher. Renseignez-vous donc auprès d’un spécialiste avant d’apporter une modification d’éléments mécaniques sur votre deux-roues. La question d’assurance moto est également à prendre en compte pour éviter de vous mettre en porte à faux avec votre compagnie d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *