Quand Apple s’intéresse aux voitures autonomes

Il était temps ! Apple avait un projet secret qui datait de 2008, période où le cofondateur Steve Jobs avait projeté de concevoir une voiture Apple. Ce projet avait un nom « Apple, Car », mais malheureusement avec la disparition de cet illustre personnage, il n’a pas été concrétisé. Jusqu’à ce que le groupe est un peu secoué par l’avancée des technologies. Après 10 années de standby, Apple, Car revient au goût du jour, le groupe envisage de spéculer dans le secteur de l’automobile pour créer des véhicules à la pointe de la technologie. Quoiqu’il faudra se défaire des gros requins qui ont déjà pris le monopole du marché…

Apple se lance dans le secteur de l’automobile

C’est en mi-juin que Tim Cook, le dirigeant d’Apple a révélé son désir de vouloir percer le marché de l’automobile en concevant des voitures dotées d’intelligence artificielle. Dans sa déclaration, il pense que les véhicules de demain devraient être optimisés sur trois qualités, à savoir l’autonomie, l’électrique et le ridesharing. Le groupe a déjà pris de l’avance dans la réalisation des objectifs. En effet, il a obtenu l’aval des autorités de Californie dans les tests de ses véhicules autonomes. En lice, un Lexus hybride d’un blanc immaculé qui va bientôt sillonner la route. Dans le cadre de ce projet, Apple prévoit également de concevoir une plateforme logicielle pour tester la conduite autonome.

Plusieurs options de partenariat en vue

Un milliard de dollars a été déjà versé l’an dernier dans le remaniement du projet Apple, Car. Mais Apple continue de puiser dans ses relations pour trouver les bons partenariats, afin de réaliser des véhicules hors pair. À ce titre, Apple s’est dernièrement rallié avec Hertz pour le test de nouveaux prototypes, mais la firme pense encore explorer d’autres pistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *